Coût de l'angiographie (y compris le contraste non ionique) en Suisse

L'angiographie, qui peut également être appelée artériographie ou angiographie, est une technique réalisée pour visualiser l'intérieur des vaisseaux sanguins, des artères et des veines via l'utilisation d'images radiographiques. La procédure est normalement effectuée pour voir le sang circuler dans le cœur, le cerveau, les poumons, les bras et les jambes. Il est fait pour évaluer s'il y a un défaut avec le sang, pour trouver une source de saignement et pour vérifier tout changement du flux sanguin. Le test peut être effectué par un chirurgien, un radiologue ou un cardiologue.

Angiographie en Suisse

La Suisse est largement reconnue pour sa nature époustouflante, mais c'est l'industrie du tourisme médical en plein essor du pays qui a fait la une des journaux ces derniers temps. Le système de santé suisse est de renommée mondiale; des personnes du monde entier optent pour cette destination pour de nombreux traitements médicaux et tests de diagnostic comme l'angiographie. Le pays compte un certain nombre des meilleurs hôpitaux du monde avec un bon nombre de centres certifiés JCI et ISO. Ces certifications visent à accroître la sécurité des patients et la supériorité des soins de santé dans la communauté internationale. Il s'agit de l'infrastructure actuelle, de l'équipement, de la formation médicale et des médecins.

Comparaison des coûts

Même si les coûts des procédures comme l'angiographie sont relativement plus élevés par rapport aux pays voisins comme l'Autriche et l'Allemagne, les gens se rendent toujours en Suisse pour rechercher et obtenir un large éventail de procédures. Le pays dispose d'un solide avantage stratégique sur ses concurrents locaux du tourisme médical en raison de son infrastructure actuelle et de la formation de professionnels.

Traitement et coût

3

Nombre total de jours
Dans le pays

2 Non. Voyageurs

1 Journée à l'hôpital

2 Jours hors hôpital

Prix ​​du traitement non disponible

Soumission

Hôpitaux

À propos de l'angiographie (y compris le contraste non ionique)

La plupart des médecins conseillent à leurs patients de subir une angiographie (également appelée angiographie et artériographie) lorsque certains symptômes tels qu'une crise cardiaque ou des douleurs thoraciques deviennent une source d'inquiétude. Un test d'effort est effectué sur les patients qui signalent une douleur thoracique, qui est ensuite suivi d'un test d'angiographie.

La procédure d'angiographie vise à tester les blocages dans les artères coronaires en dehors de toute autre affection cardiovasculaire. L'angiographie et la procédure d'angiographie peuvent localiser les artères rétrécies ou les blocages qui peuvent exister dans différentes parties du corps.

L'angiographie est recommandée pour les patients atteints de maladies coronariennes (CHD), qui peuvent provoquer l'arrêt soudain et brutal du rythme cardiaque. Le patient peut également souffrir de douleurs thoraciques sévères. L'angiographie peut également être effectuée sur des patients en urgence lorsqu'ils subissent une crise cardiaque. Si le blocage n'est pas traité immédiatement, les tissus sains autour du cœur commencent à périr et se transforment en tissu cicatriciel. Cela peut donner lieu à plusieurs problèmes durables. Une angiographie peut également être nécessaire dans le cas d'un patient présentant une sténose aortique ou de ceux qui ont subi un test de stress cardiaque anormal.

Comment l'angiographie (y compris le contraste non ionique) est-elle réalisée?

La procédure consiste à administrer un sédatif pour la relaxation. Une ligne intraveineuse est insérée dans la veine. Il ne s'agit que d'une mesure de précaution pour s'assurer que des médicaments peuvent être fournis ou des produits sanguins peuvent être administrés en cas de complications indésirables survenant pendant la procédure d'angiographie.

  • Un agent antiseptique est utilisé pour nettoyer l'emplacement et un anesthésique local est ensuite administré. Pour le passage de l'aiguille, une petite incision est pratiquée. Quelque chose appelé stylet, qui est une aiguille avec un noyau interne solide, est inséré dans l'artère via l'incision. Après la ponction de l'artère, le radiologue remplace le stylet par un fil guide, qui est un long fil. Des giclées de sang sont normales pendant le processus. A travers l'aiguille externe, le fil guide est introduit dans l'artère qui est censée être étudiée. Pour diriger le fil guide vers l'emplacement correct de l'artère, un écran fluoroscope est utilisé. Une fois l'emplacement repéré, l'aiguille est retirée et un cathéter est placé sur la longueur du fil guide jusqu'à ce qu'il atteigne la région de l'étude. Le fil guide est ensuite retiré et maintenant un produit de contraste est injecté dans la région.
  • Le produit de contraste peut être injecté soit à travers une seringue, soit un injecteur automatique appelé injecteur de puissance. Avant cela, une petite injection de test est effectuée pour vérifier que le cathéter est dans la bonne position. Le patient est informé de rester aussi immobile que possible pendant ce processus. L'injection peut provoquer des étourdissements, de la chaleur, une sensation de brûlure, des douleurs thoraciques, un rythme cardiaque irrégulier ou des maux de tête. Le patient est souvent invité à changer de position pour permettre l'étude sous différents angles.
  • Tout au long de la procédure, des radiographies ou des images fluoroscopiques sont obtenues en succession rapide. En raison de la pression élevée du flux sanguin dans l'artère, le produit de contraste se dilue et commence à se dissiper dans le corps. Plus d'un changeur de film automatique est utilisé pour capturer les images.
  • La capture d'image numérique permet de manipuler les informations électroniquement. Ceci est connu sous le nom d'angiographie par soustraction numérique ou DSA. Les ordinateurs utilisent des pixels pour mieux analyser les informations. Une fois la radiographie terminée, le cathéter est lentement retiré et une pression manuelle est appliquée sur le site pendant environ 10 à 20 minutes avec un sac de sable. Cela permet de refermer la ponction artérielle. Un bandage compressif est ensuite appliqué sur ce site.

Récupération après angiographie (y compris le contraste non ionique)

Le patient est gardé sous surveillance étroite pendant au moins 6 à 12 heures si la procédure est réalisée en ambulatoire. En cas de ponction de l'artère fémorale, la jambe est presque immobile pendant la période d'observation.

La pression artérielle et d'autres signes vitaux sont surveillés en permanence. Une compresse froide est appliquée pour réduire le gonflement dans la zone de ponction et des médicaments sont administrés en cas d'inconfort extrême.

Un hématome peut se développer chez quelques patients. Cela indique un saignement continu du site de ponction et doit être surveillé. Deux à trois jours de repos complet sont conseillés et la conduite automobile doit être évitée chez les patients ayant subi une angiographie à la fluorescéine. L'exposition directe au soleil doit être évitée pendant au moins 12 heures.

Histoires de patients

Questions fréquemment posées

Quels sont les facteurs influençant le coût de l'angiographie (y compris le contraste non ionique) en Suisse?

Différents hôpitaux ont des politiques de prix différentes en ce qui concerne le coût de l'angiographie (y compris le contraste non ionique) en Suisse. Le coût du forfait Angiographie (y compris le contraste non ionique) comprend généralement toutes les dépenses liées aux dépenses pré et post-chirurgicales du patient. Le coût de l'angiographie (y compris le contraste non ionique) en Suisse comprend le coût de l'anesthésie, des médicaments, de l'hospitalisation et des honoraires du chirurgien. Les complications post-chirurgicales, les nouveaux résultats et les retards de récupération peuvent avoir un impact sur le coût total de l'angiographie (y compris le contraste non ionique) en Suisse.

Quels sont les meilleurs hôpitaux de Suisse pour l'angiographie (y compris le contraste non ionique) t?

L'angiographie (y compris le contraste non ionique) en Suisse est proposée par plusieurs hôpitaux à travers le pays. Les principaux hôpitaux pour l'angiographie (y compris le contraste non ionique) en Suisse sont les suivants:

  1. Clinique Paracelsus
  2. Universitatsspital Bâle
Combien de jours faut-il pour récupérer une post-angiographie (y compris le contraste non ionique) en Suisse?

Après l'angiographie (y compris le contraste non ionique) en Suisse, le patient est censé rester en maison d'hôtes pendant 3 jours supplémentaires. Pendant ce temps, le patient subit des tests médicaux et des consultations. il s'agit de garantir que le traitement a réussi et que le patient peut revenir en toute sécurité.

Quelles sont certaines des autres destinations populaires pour l'angiographie (y compris le contraste non ionique)?

La Suisse est l'un des pays les plus populaires pour l'angiographie (y compris le contraste non ionique) dans le monde. Le pays offre le meilleur coût de l'angiographie (y compris le contraste non ionique), les meilleurs médecins et une infrastructure hospitalière avancée. Cependant, il existe d'autres pays mentionnés ci-dessous qui sont également populaires pour l'angiographie (y compris le contraste non ionique):

PaysCoût
IndeUSD 350
IsraëlUSD 2000
MalaisieUSD 2000
PologneUSD 1500
Arabie SaouditeUSD 8500
SingapourUSD 4400
ThaïlandeUSD 1800
TunisieUSD 1800
TurquieUSD 1000
Emirats Arabes UnisUSD 2750
Quels sont les autres frais en Suisse en dehors du coût de l'angiographie (y compris le contraste non ionique)?

Outre le coût de l'angiographie (y compris le contraste non ionique), le patient peut avoir à payer des dépenses quotidiennes supplémentaires telles que la maison d'hôtes après le congé et les repas. Les frais supplémentaires peuvent commencer à partir de 50 USD par personne.

Quelles sont les meilleures villes de Suisse pour la procédure d'angiographie (y compris le contraste non ionique)?

L'angiographie (y compris le contraste non ionique) en Suisse est proposée dans presque toutes les villes métropolitaines, y compris les suivantes:

  1. Genève
  2. Lustmuhle
  3. Bâle
Combien de jours faut-il passer à l'hôpital pour une angiographie (y compris le contraste non ionique) en Suisse?

La durée moyenne de séjour à l'hôpital après une angiographie (y compris le contraste non ionique) est d'environ 1 jour pour des soins et un suivi appropriés. Le patient est soumis à plusieurs analyses biochimiques et radiologiques pour voir que tout va bien et que la récupération est en bonne voie. Après s'être assuré que le patient est cliniquement stable, une sortie est prévue.

Combien d'hôpitaux proposent l'angiographie (y compris le contraste non ionique) en Suisse?

Il y a plus de 2 hôpitaux qui proposent l'angiographie (y compris le contraste non ionique) en Suisse. Ces cliniques disposent d'une infrastructure appropriée et offrent des services de bonne qualité en matière d'angiographie (y compris le contraste non ionique). De plus, ces hôpitaux sont connus pour se conformer aux normes internationales ainsi qu'aux exigences légales locales pour le traitement des patients.

FAQ sur la Suisse

Quels sont les groupes hospitaliers multi-spécialités populaires en Suisse?

La Suisse compte des hôpitaux multi-spécialités de classe mondiale, notamment:

  1. Clinique Paracelse, Lustmuhle;
  2. Geneva Women Care, Genève;
  3. Universitatsspital Basel, Bâle;
  4. Klinik Hirslanden Zürich, Zurich;
  5. Lindenhofspital Bern, Berne;
  6. Hirslanden Klinik Aarau, Aarau

Le pays compte plus de 500 hôpitaux et se vante de certains des plus grands hôpitaux privés du monde. Environ 12 hôpitaux sont accrédités et respectent les normes internationales. Les hôpitaux fournissent jusqu'à 70 pour cent de tous les services ambulatoires dans un endroit. Le nombre croissant d'hôpitaux a contribué au développement du centre de compétences pour le diagnostic et la thérapie ambulatoires. Équipés d'équipements modernes et des dernières technologies médicales, les hôpitaux multispécialisés en Suisse sont soutenus par une infrastructure moderne pour fournir des traitements de classe mondiale.

Quelles sont les normes d'accréditation des soins de santé suivies en Suisse?

En Suisse, les prestataires de soins sont légalement tenus de signer des contrats de qualité des soins basés sur les normes internationales. L'Organisation internationale de normalisation sert de modèle de normes de santé en Suisse. La norme EN 45001 sert de référence pour l'accréditation des prestataires de soins de santé. La qualité des résultats des tests est décidée après l'évaluation des valeurs acceptées et des exigences. Les normes de soins de santé agissent comme un cadre de qualité pour évaluer, contrôler et améliorer efficacement les normes de soins de santé de qualité.

Pourquoi devrais-je opter pour les soins de santé en Suisse?

La Suisse est l'une des destinations de tourisme médical les plus populaires au monde pour plusieurs raisons telles que son personnel hautement qualifié, ses valeurs traditionnelles de qualité et son orientation vers la recherche. Bénéficiant d'une infrastructure de pointe et d'instituts de recherche exceptionnels, la Suisse offre des soins médicaux de qualité aux normes internationales. Les autres raisons pour lesquelles la Suisse est devenue un haut lieu du tourisme médical sont des traitements de classe mondiale, un niveau élevé d'intimité et un large éventail de spécialités de traitement.

Les hôpitaux suisses acceptent-ils l'assurance maladie?

Oui, les hôpitaux suisses acceptent l'assurance maladie. Vous devriez vérifier les procédures ou les options de traitement que votre assurance maladie choisie ne couvre pas également. L'hôpital demandera la garantie de paiement à l'assurance pour démarrer votre traitement sans numéraire s'il s'agit d'un assureur agréé. Il faut savoir que les frais de nombreux traitements et procédés ne sont pas couverts par les régimes d'assurance, tels que la chirurgie esthétique, la grossesse et l'avortement, et les tests diagnostiques. Si un traitement n'est pas couvert par une assurance maladie en Suisse, vous pouvez d'abord payer le traitement et demander un remboursement après votre retour dans votre pays.

Quelles sont les procédures populaires disponibles en Suisse?

Certaines des procédures populaires disponibles en Suisse sont:

  1. Chirurgie esthétique
  2. Traitement de FIV
  3. Neurochirurgie
  4. Chirurgie de l'obésité
  5. Chirurgie orthopédique

Ces procédures sont effectuées avec une précision et une précision élevées dans des cliniques et des hôpitaux de haut niveau, soutenus par une technologie de pointe et des médecins bien formés. La Suisse a acquis une immense popularité pour son excellence en chirurgie esthétique et la présence de spas de santé médicale qui en ont également fait un lieu de prédilection pour les touristes médicaux. La FIV est réalisée avec une grande perfection et sécurité sous la supervision d'experts en fertilité hautement qualifiés qui sont considérés comme des `` artistes '' en raison de leurs compétences approfondies dans le traitement de la fertilité et les soins personnalisés.

Quelles sont les villes de Suisse les plus populaires pour les traitements médicaux?

La Suisse compte un certain nombre de centres urbains modernes, tels que Zurich, Lucerne, Berne, Bâle, Genève, Lausanne, Lugano. Soutenue par des hôpitaux de classe mondiale dotés d'hôpitaux hautement professionnels et talentueux et d'une infrastructure moderne, la Suisse offre des traitements inégalés. Zurich et Genève sont les destinations les plus populaires pour le tourisme médical en Suisse, car ces villes disposent d'un système de transport public incroyable, d'un certain nombre d'hôtels bon marché et d'une connectivité via les compagnies aériennes. Ces villes sont les plus préférées des touristes médicaux pour de nombreuses autres raisons telles que le grand nombre d'hôpitaux, la richesse de la culture, la valeur scénique, la disponibilité des traducteurs et la sécurité des touristes.

Est-il obligatoire de se faire vacciner avant de partir en Suisse?

La vaccination est fortement recommandée ou obligatoire pour la Suisse. L'OMS et les CDC recommandent les vaccins suivants

  1. L'hépatite A
  2. L'hépatite B
  3. Rage
  4. La méningite
  5. Polio
  6. Rougeole
  7. Oreillons et rubéole (ROR)
  8. Tdap (tétanos, diphtérie et coqueluche)
  9. Varicelle
  10. Bardeaux
  11. Pneumonie
  12. Grippe.

Ayez toujours le ROR et d'autres vaccinations de routine, car certaines régions de Suisse ont des épidémies périodiques. Les vaccins et leur posologie varient en fonction de l'âge du voyageur, des antécédents de vaccination et des conditions médicales actuelles. Avant un voyage en Suisse, vous pouvez vous faire vacciner pré-exposition contre la rage et la fièvre jaune.

Quel est le processus d'obtention d'un visa médical en Suisse?

Le visa Schengen permet à une personne de se rendre en Suisse pour se faire soigner. Vous êtes autorisé à rester 90 jours maximum en Suisse si vous êtes titulaire de ce visa. Si vous devez rester plus de 90 jours, vous devez demander un visa national pour un traitement médical. Voici une liste des documents dont vous aurez besoin pour demander un visa médical:

  1. Réservation de vol retour complet
  2. Preuve de séjour en Suisse
  3. Lettre médicale officielle signée de l'établissement médical
  4. Lettre médicale signée d'un praticien local reconnu
  5. Un passeport
  6. Photographies de format passeport
  7. Formulaire de demande en ligne

Savez-vous?

MediGence propose des prix groupés pré-négociés pour de nombreuses interventions chirurgicales qui vous aident à réduire les coûts et à bénéficier d'avantages inégalés

Découvrez nos meilleures offres

Demandez à votre conseiller en soins de santé les meilleures options multiples et choisissez celle qui répond à vos attentes

Notre équipe d'experts en soins de santé se fera un plaisir de vous aider

Écrivez nous
ou de nous appeler

(+ 1) 424 283 4838